Inscription Désinscription

S’INSCRIRE AU « FIL DE L’EAU » ICI
EDOUARD DULEU
Edouard Duleu était ce grand accordéoniste, né le 21 avril 1909, qui habita Gauré, en son domaine de « la Coda » depuis le milieu des années 50. Edouard nous a quitté en 2001 mais reste dans la mémoire des Gauréens pour qui il compte toujours.
Quelle meilleure présentation d’Édouard Duleu que les deux textes qui suivent... Le premier est le Préambule de son autobiographie
« Ma Vie sur un Air d’Accordéon » parue en 1981. Le second est une présentation d’Édouard Duleu par son ami Georges Brassens, qui signa aussi la préface de « Ma Vie sur un Air d’Accordéon ».
"Quand approche l'heure «où le soleil descend derrière le coteau», l'homme éprouve le besoin de se pencher sur son passé.
Ce moment est venu pour moi. Dans ma maison de «La Coda» à Gauré, près de Toulouse, quand je me promène dans mon parc peuplé de beaux arbres centenaires, j'évoque les heures de ma vie, et des images, des figures, des souvenirs, viennent vers moi, le long des allées.
Ma vie est, je le crois, riche de rencontres et d'expériences. J'ai beaucoup travaillé, beaucoup voyagé, connu bien des milieux et des hommes, beaucoup pratiqué l'amitié, passionnément aimé la musique. La véritable richesse, j'en suis intimement persuadé, c'est cela. C'est pouvoir jeter un long regard tranquille sur son existence, et se dire : «j'ai fait ce que j'ai pu; j'ai essayé de réaliser ce qui était en moi; j'ai tenté de multiplier, selon la parabole du talent, ce qui m'avait été donné».
Ce livre de souvenirs est, en fait, le récit d'une époque à travers une vie. Je n'ai pas la prétention de croire que ma vie est exemplaire. Mais elle a été remplie et enrichie   
par ma rencontre avec des hommes et des femmes, parfois extraordinaires, parfois très ordinaires - je veux parler de ces milliers et milliers de Français inconnus que j'ai rencontrés au cours de ma carrière, dans les fêtes ou les bals populaires que j'animais de mon accordéon. Plus que mes amis ou relations célèbres, ou illustres, ce sont ces innombra­bles visages anonymes que j'évoque avec le plus de plaisir, cette grande foule des provinces, à qui j'ai tenté, pendant quarante ans, de donner de la joie."
Edouard Duleu « Ma vie sur un air d’accordéon » IGE 1981

Pour lire la quatrième de couverture de « Ma vie sur un air d’accordéon » rédigé par Georges Brassens, qui a aussi signé la préface du livre, cliquer ICI.
Lien vers le site de la Dépêche où l’on célébrait -en 1999- Édouard Duleu avec Sud-Radio. Dans les studios de la radio des sudistes, on se souvient encore de la gouaille du grand Edouard.
Edouard Duleu - partie I
Edouard Duleu - partie II
Les vidéos suivantes sont issues d’un reportage d’archive sur Edouard Duleu, tourné à la Coda, qu’Alain Lenfant a gracieusement mis à notre disposition.
Edouard Duleu - partie III
Edouard Duleu - partie IV